Nuisances sonores

Lors des élections municipales de 2020, nous avons accordé une place majeure à la lutte contre les nuisances sonores. Daniel EHRET, ancien Président du Centre Anti-bruit d’Alsace, a rédigé cette partie de notre programme (p.6), faisant écho aux nombreuses sollicitations de nos concitoyen·ne·s, dans tous les quartiers (centre-ville, Heyden, Grubfeld,…).


Désormais, c’est en séance de Conseil municipal que nous rappelons le Maire à ses devoirs de responsable de la tranquillité publique.
Ce que nous lui demandons, c’est d’appliquer le règlement que sa propre municipalité a élaboré en 2003, à savoir l’arrêté n°479 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage. Cet arrêté décrit et encadre de façon extrêmement précise les bruits qui portent atteinte à la santé des habitants ou à la tranquillité du voisinage.  De façon pertinente, cet arrêté a fait l’objet d’une mise à jour en 2015 ; il a été adapté aux nouvelles nuisances sonores apparues lors des After-work et des apéros-concerts, et en cela, il répond aux préoccupations réelles de nos concitoyen·ne·s.

Au cours de l’été 2020, un collectif citoyen – « Demain commence ici » s’est monté et fait circuler une pétition dans un but unique : l’application stricte de cet arrêté municipal. Nous soutenons pleinement leur demande.

Lors du conseil municipal de novembre 2020, nous avons interpellé le maire en lui demandant : “Faites appliquer l’arrêté que vous avez signé ; c’est l’objet de la pétition qui circule , et notre rôle d’élu.e.s, c’est de relayer en conseil les aspirations de collectifs citoyens.”

Author: Caroline REYS

Share This Post On

2 Comments

  1. Bonjour,
    j’habite à Sélestat, au centre ville. Je viens seulement de prendre connaissance de votre action de lutte contre les nuisances sonores.
    J’aimerais savoir si votre action est toujours d’actualité.
    Cordialement,

    Frédérique OSWALD

    Post a Reply
    • Oui, la lutte contre les nuisances sonores fait partie des objectifs de notre mandat dans l’opposition ; la municipalité fait preuve de tellement d’inertie que cela devient une préoccupation partagée par de plus en plus de monde.

      Nous continuons d’alerter le maire à ce sujet ; il existe aussi une association qui en fait son principal cheval de bataille : « Demain commence ici » , vous pouvez les trouver sur Facebook.

      Post a Reply

Répondre à Caroline REYS Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.